• Philippe Moreau

Trans-Australia 2018 J 25

Mis à jour : 18 oct 2018

Etape 25 : Au beau milieu de Nullarbor Plain - 34km avant Border Village // 95,30km – 15h35’

L’étape démarre dans l’obscurité et un vent puissant balaie la route. Voilà depuis hier que nous sommes dans le parc national de Nullarbor Plain, un vaste no man’s land qui vient terminer sa course de façon très abrupte dans l’océan. Les falaises de Bunda ne sont qu’à quelques centaines de mètres de nous, et même si la nuit nous empêche de voir la mer, on peut l’entendre très distinctement. Nullarbor Plain, dont le nom en latin signifie « sans arbre », est une immense plaine qui n’est pas aussi désertique que je l’aurais imaginée. Il y a de la flore ainsi que de la faune. C’est juste que le tout est d’une monotonie extrême, et lorsque l’on traverse ce lieu il y a comme un sentiment de ne pas avancer. Seule la côte, qui nous laisse de rares fois entrapercevoir la mer, brise cette impression.


Le vent réduit en intensité en même temps que le jour se lève. De temps à autres la route passe en 2x2 voies, et les deux rangées externes font offices de pistes destinées à l’atterrissage d’avions de petite taille. Hier Serge a aperçu les prix depuis la devanture d’un roadhouse : 1600$ pour un aller simple à Ceduna, 2400$ pour Adélaïde et 8800$ pour Perth. L’aventure risque donc de continuer en voiture et à pied…


Philippe court mieux ce matin. Hier nous avons acté lors du repas, calculettes en main, que s’il ne renouait pas avec la barre des 98 kilomètres aujourd’hui, il pouvait alors dire adieu au record. C’est donc l’objectif du jour. Et toujours avec des micro-siestes s’il vous plait.


La Eyre Highway nous offre plusieurs points de vue pour observer les falaises de Bunda. Ces énormes blocs de calcaires, qui font entre 60 et 120 mètres de haut sont le résultat de la séparation entre l’Australie et l’Antarctique il y a quelques 65 millions d’année. La dernière couche, plus foncée, est une couche de sable durci par le vent et formée il y a plus de 100 000 ans. Bien avant l’arrivée d’un quelconque pied humain sur le continent. On profite à chaque point de vue de ces fabuleuses formations rocheuses, et vu le vent assez clément aujourd’hui on se permet même de faire voler le drone au-dessus de tout ça. Et hop les belles images dans la popoche !


Nos craintes du début de journée se confirment sur l’heure du midi : notre camping-car n’aura pas assez de carburant pour aller jusqu’à Border Village et sa station essence. Erreur de débutants, je vous le concède. Mais c’est sans compter sur Jean-Michel Gyver qui s’emploie alors à siphonner le fuel du 4x4, pour le transvaser dans le réservoir du camping-car. Like a pro. On le soupçonne quand même d’avoir eu une deuxième vie un peu trop secrète avant cette traversée…


Philippe termine son étape à… 95 kilomètres et 300 mètres. Je lui laisse le soin d’expliquer cette distance et ce que cela implique dans sa vidéo du jour. On se retrouve demain pour en terminer avec Nullarbor Plain et le South Australia !


Total de la distance parcourue : 2354,6 kilomètres

141 vues