• Philippe Moreau

PUPILLIN Solo Zéro Carbone 2020 : 10ème journée L'ARRIVEE

La vidéo du jour

En traversant la France en courant de cette manière, je me rends réellement compte que c’est un pays magnifique, qu’il suffit de faire une centaine de kilomètres pour changer de région, changer d’accent, changer de paysages, de culture. Sur les 10 jours de ma traversée j’ai rencontré des gens formidables, mes « apporteurs d’eau » comme je les ai nommés, ceux qui m’ont alimenté au fil des kilomètres car l’autonomie a ses limites, je ne peux pas emporter avec moi les 50 litres d’eau nécessaires, je suis obligé de demander de l’aide, et cette obligation devient une magie par les rencontres qu’elle crée. J’ai couru le long de la Seine, de l’Yonne, du canal de Bourgogne, et je m’y suis baigné, j’ai traversé des vignes comme Montrachet, des villages comme Nuit Saint-Georges, des bois et des forêts, j’ai croisé des regards formidables, retrouvé quelques amis qui m’ont fait la surprise de leur visite sur le parcours, comme Thierry, Patricia et Régis, Jean Mi et Cathy, Sophie et Vincent, Vanessa, François, Marie et bien d’autres encore. Et le 14 Juillet, comme prévu, je suis enfin arrivé, heureux et réjoui à Pupillin où m’attendait mon épouse, mes amis et une partie du village pour faire la fête et boire du bon vin.

De ce nouveau défi je retiendrai 3 enseignements fondamentaux :

· L’eau est le bien le plus précieux qui existe au monde.

· L’autre est le lien indispensable à une vie joyeuse.

· Nous sommes vraiment chargés d’inutile et il est plus que temps de faire notre tri.

Mes apporteurs d'eau

La vidéo du jour

4 vues0 commentaire